Deux mille seize

Les ongles peints en noir et le cristal. Le doré. Les paillettes. Les tissus, le moulant. Les textures, les ombrés et dégradés, paupières foncées, cils épais, douce peau crémeuse. Le champagne qui pétille, les étincelles et le brut. Le noir et le blanc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s