The beauty and the witch

La sorcière n’aime pas ses employées. Sauf quelques chanceuses, peut-être.

Elle n’aime pas les larbins de bas étage. Elle les écrase avec les escarpins du dernier défilé Louis Vuitton.

La sorcière dort entre trois et quatre heures par nuit. Plus, c’est de la triche. Ce n’est même plus drôle.

La sorcière ne mange ni chocolat, ni glaces, ni biscuits. Le sucre est censé mettre du baume au cœur. Elle n’en a pas.

La sorcière a besoin d’un rail de temps en temps. Ça soulage.

Elle n’aime pas les enfants. Elle les dédaigne. Ils la révulsent.

Souvent, elle est insatisfaite. Rarement contente. Si la perfection doit exister, elle n’appartient qu’à elle. Elle est rare. Parfois elle passe, mouvement imperceptible, alors il faut la suivre, courir, tout lâcher, foncer, le cœur qui brûle, les poumons qui hurlent, plonger en avant, droit dans le mur, se le prendre de plein fouet, se fracasser la tête, attraper le Vif d’Or.

C’est quand les rideaux s’ouvrent, que la musique commence, retentit pour le public, et que le premier modèle s’avance, qu’elle est réellement heureuse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s