Figure maternelle

Toux rauque, sèche, larmes aux yeux, on se reprend.

Isole fait face à la glace.

C’est étonnant, cette manière qu’ont les paupières de s’affaisser, avec l’âge. Cette délicatesse avec laquelle les taches de pigmentation apparaissent sur les mains. Cette subtilité des rides qui se dessinent, gentiment, puis se creusent, toujours élégamment. Surtout chez elle.

La vieillesse. Et pourtant, ça lui réussit si bien.

Elle en est consciente. Elle adore jouer avec ça. Elle adore jouer de ses charmes, surtout chez les jeunes. Petits fous fringants, encore roses, forts, des poumons sains et une énergie redoutable pour les tâches auxquelles elle les emploie. C’est si facile avec eux. Elle les regarde de ses yeux gris, les toise de son haut rang social, et elle les retrouve rampants, pantins de tissu, ça lui donne presque envie de donner des coups de pied dedans. Elle en fait autre chose finalement.

Dans son peignoir de soie qui tombe jusqu’à ses pieds blancs, elle se maquille.

Néocolor prune. C’est ce qui convient le mieux aux yeux froids, bleus, gris. Lèvres violet métallique, une reine des ténèbres, 61 ans mais l’égo d’une jeune femme à qui tout est dû, depuis toujours.

Ses bijoux cliquettent lorsqu’elle remonte ses longs cheveux argentés en un splendide chignon sophistiqué. Trop facile, sourit-elle sadiquement. Tellement simple. Une fois le chignon fignolé avec un liquide scintillant, elle s’allume une Vogue dans la salle de bain. Ses ongles crochus se saisissent du filtre, elle inspire des bouffées de menthe qu’elle fait descendre jusque dans ses entrailles, pour les sentir remonter et les expirer enfin. Elle traîne des pieds comme une marâtre jusqu’à son dressing où elle sort un tailleur Chanel et une paire de bas noirs. Sans la finir, elle dépose sa cigarette sur un cendrier d’argent avant de s’asseoir sur le rebord du lit.

Elle donnait une réception à 17 heures.

Puis, elle retrouverait sa proie du jour à l’hôtel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s