Le trajet

Les inconnus s’y rejoignent pour la même cause. Peu de secousses, léger flottement, les gens s’y jugent, s’inventent des histoires sur le passager d’en face. Le paysage défile paisiblement. Moutons blancs au-dessus de grands arbres d’un vert devenu tendre avec l’été. Petites gares sans stops. Rivière turquoise foncé, se marie au reste en s’entortillant autour des prés jaunes.

Le train file vers la grande ville.

Les événements, Nikita les aime. Café glacé pour tenir jusque dans la nuit. Les glaçons s’entrechoquent, lui rappelant sa fille Grâce trinquant avec elle la veille, une belle soirée en famille sur une terrasse pleine de bougies, avant son départ. Henri emmènerait la petite manger un McDonald’s et regarder un film. Il lui enverrait des photos.

Creux au ventre. Elle les aime tellement. Même un week-end est difficile.

Mais penser à l’event du soir l’aide un peu.

Elle adore les fêtes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s